MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

A R C H I V E S
Fête du Livre
de Toulon

2003

Fête du Livre
de Toulon

2004

Fête du Livre
de Toulon

2005

Fête du Livre
de Toulon

2006

Fête du Livre
de Toulon

2007

Fête du Livre
de Toulon

2008

Fête du Livre
de Toulon

2009

Fête du Livre
de Toulon

2010

FETE DU LIVRE DE TOULON 2010

ACCUEIL   *   Philippe ALEXANDRE   *   Thierry BEINSTINGEL   *   Jean-Louis BIANCO   *   Janine BOISSARD   *   Jean-Lucien BONILLO   *   Catherine BRIAT   *   Jean-Paul BRIGHELLI   *   Claire CASTILLON   *   Geneviève CHAUVEL   *   Malek CHEBEL   *   Stéphane CLERGET   *   Gilbert COLLARD   *   Patrice DUHAMEL   *   Alain DUREL   *   Vladimir FEDOROVSKI   *   Jean GREGOR   *   Hélène GREMILLON   *   Béatrix DE L'AULNOIT   *   Pierre LUNEL   *   Edward MEEKS   *   Jacqueline MONSIGNY   *   Claude MOSSE   *   Daniel PANTCHENKO   *   Luc RICHARD   *   Isabelle SAINT-BRIS   *   Gisèle SANS   *   Martine SCHACHTEL   *   Jean-Noël SCHIFANO   *   Michel SEGAL   *   Zoé SHEPARD   *   Didier VAN CAUWELAERT   *   Hyam YARED

Michel Segal

est venu à la Fête du Livre de Toulon 2010
Vendredi matin Vendredi A.M. Samedi matin Samedi A.M. Dimanche Matin Dimanche A.M.

Michel Segal est professeur de mathématiques en collège.
Il est  co-auteur de Collège unique : la fin des utopies (F.X. de Guibert, à paraître en janvier 2011) et a également publié diverses tribunes dans Le Figaro et Les Échos.

Michel Segal : "Violences scolaires. Responsables et coupables : Racket, harcèlement, agressions, lynchage..."  Autres Temps

 
A quoi ressemblent exactement les violences scolaires ? Quelles en sont les principales causes ? Pourquoi le phénomène est-il si mal évalué ? Pourquoi les mesures prises récemment contre le mal risquent-elles au contraire de l'accroître ? Ce sont des questions auxquelles Michel Segal répond dans cet essai.
L'auteur extrait la réflexion de la fausse dualité éducation/répression et, l'illustrant par des exemples tirés des réalités de l'école, il propose une analyse lucide et argumentée. Le lecteur comprendra alors que le problème est moins de lutter contre une violence importée dans l'école que contre une violence suscitée et encouragée par l'école elle-même. De même que pour l'absentéisme, celle-ci n'envisage pas sa responsabilité et se consacre, comme le dit l'auteur, à la recherche de causes extrascolaires dans le milieu social, l'environnement familial ou encore dans des investigations psychologiques.
C'est là un réflexe bien naturel de l'institution, un réflexe de survie pourrait-on dire, puisque l'école cherche avant tout à trouver des causes de son dysfonctionnement qui lui soient étrangères.

 

 

Michel Segal : "Autopsie de l'école républicaine"  Autres Temps

    §§§§

 

Page à jour en octobre 2010