MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

ARCHIVES 
Fête du Livre de Toulon 2003

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2004

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2005

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2007

FÊTE DU LIVRE 2006

Page d'accueil - J.J. Beineix - Anouar Benmalek - Macha Béranger - Jacques BertinierBernard Blaes - Jacques Brachet - Édouard Brasey - Ève Carmignani - Paul Carta - Malek Chebel - Catherine Dana - Raphaël Delpard - Chantal Desbordes - Claude Dufresne - J.P. Gourevitch - Gérard Jaeger - J.F. Kahn - Frédéric Lenormand - José Lenzini - Patrick Mahé - Irène Mainguy - Carl MeeusLuciano Mélis - Claire Nouvian - Jean Orizet - Guy Rachet - Bruno Ravaz - Georges Siffredi - Yves Stalloni - Michel Vocoret 

Raphaël Delpard


Photo Librairie Gaïa

était présent samedi 18 et dimanche 19 novembre sur notre stand

"Aux ordres de Vichy. Enquête sur la police française et la déportation".   Michel Lafon

    Certes, face au gouvernement de Vichy, antijuif, xénophobe et raciste, la marge de manœuvre de la police française était réduite. Il n'empêche : comment des milliers de policiers ont-ils pu arrêter tant de gens sans défense et les accompagner jusqu'aux trains de la déportation sans jamais s'opposer aux ordres ? L'enquête de Raphaël Delpard va au-delà de la simple accusation. Elle montre comment, dans une société déboussolée par l'arrivée du communisme, des mouvements factieux ont profité de l'ambiance délétère pour imposer le régime inhumain présidé par Pétain et Laval. Des sources peu connues, des révélations (notamment sur une abominable exaction de René Bousquet concernant mille enfants juifs), une étude approfondie de toutes les facettes de ce drame : cet ouvrage est indispensable pour comprendre ce qu'était la France divisée durant la Seconde Guerre mondiale et se forger une opinion.

 

"Les convois de la honte. Enquête sur la SNCF et la déportation (1941-1945)"  Michel Lafon

   Personne ne peut contester l'extraordinaire Résistance cheminote lors de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, derrière les actes de bravoure, il existe une page noire : celle des convois de déportation raciaux et politiques. Comment expliquer que, dans le même temps, des trains ennemis aient été sabotés, et que ceux dans lesquels étaient entassés des milliers de femmes, d'hommes et d'enfants soient passés sans encombre ? Quel a été précisément le rôle des chemins de fer français ? Pourquoi la Résistance n'a-t-elle jamais arrêté un convoi racial ou politique ? Pour quelle raison les cheminots n'ont-ils pas usé de leur droit à la désobéissance ? Les Convois de la honte : une enquête fouillée, apportant des réponses claires, étayée par des entretiens inédits, des révélations et des documents encore jamais dévoilés.

 

"Les rizières de la souffrance. Combattants français en Indochine (1945-1954)"  Michel Lafon

De 1945 à 1954, des milliers de jeunes Français ont embarqué pour l'Indochine. La plupart d'entre eux se sont engagés dans le conflit non pas pour " casser du Vietnamien " comme on l'a dit trop souvent, mais pour des raisons économiques : il était alors difficile de trouver du travail dans un pays ruiné par la Deuxième Guerre mondiale. A travers une enquête s'appuyant sur les témoignages bouleversants de nombreux soldats - qui s'inscrit dans la même démarche que ses précédents livres -, Raphaël Delpard nous plonge au cœur du quotidien de ces hommes qui ont découvert un Viêtnam extrêmement violent, l'horreur de l'affrontement avec les terribles combattants indochinois, les camps d'internement où moururent des centaines de prisonniers français dans des conditions abominables, mais aussi la bêtise des politiques en charge du problème. Les Rizières de la souffrance : jamais un document n'avait atteint un tel degré dans l'exploration de la peur et de la souffrance.

 

"L'armée juive clandestine en France 1940-1945"  Page après page

Témoignage inédit sur un aspect méconnu de la Seconde Guerre mondiale, cette enquête dénoue, enfin, la contrevérité qui consiste depuis des années, à dire que les Juifs se sont laissé traîner aux abattoirs. De nombreux documents et témoignages nous montrent qu'ils ont, au contraire, combattu avec courage et dignité, soutenus par de nombreux Français attachés aux valeurs républicaines. Ils empêchèrent ainsi que meurent des centaines et des centaines de milliers de victimes supplémentaires. Face à l'intolérable, ils s'engagèrent sans retour dans l'action : - une action civile fabriquait de faux papiers, cachait les enfants menacés de mort, et trouvait des refuges aux familles pourchassées ; - une armée juive clandestine, et ce n'est pas la moindre des surprises que nous réserve ce livre, organisait des évasions de prisonniers, la destruction des fichiers juifs, posait des bombes, arrêtait des trains de déportés, et collaborait avec la Résistance nationale. Une leçon d'héroïsme qui est aussi bien un appel contemporain au courage et à la dignité

 

"Pour t'écrire que je t'aime"  Page après page

Téléphone portable, wap, messagerie électronique, texto, fax... que reste-t-il de nos lettres d'amour d'antan, enrubannées, parfumées, attendues ? Sommes-nous condamnés à aimer en abrégé ? A utiliser le nouvel alphabet pour écrire nos sentiments TLA + BL, GT entr 1 2 penc a toi, je t'm Traduction : t'es la plus belle, j'étais en train de penser à toi, je t'aime. Ce recueil des plus belles lettres d'amour écrites par des femmes est une véritable bouffée d'oxygène, une pause, un voyage au pays des mots et des sons... Tournons le dos à l'envahissante technologie, retrouvons notre bon vieux stylo plume, osons traduire nos sentiments les plus intimes... Plongeons dans ces lettres, laissons-nous hypnotiser par leur magie, les émotions qu'elles transportent, les jardins secrets qu'elles découvrent... Imaginons-nous, un instant, en être l'auteur(e) et retrouvons, grâce à elles, nos trésors les plus enfouis. Le texto s'efface, l'e-mail se supprime, le téléphone se coupe... la lettre d'amour, elle, ne vieillit pas. Elle reste bien rangée, des années durant, au fond d'une boîte bien fermée et puis, un jour, elle ressurgit et sa lecture nous transporte et nous met la joie au cœur.

 

"Les oubliés de la guerre d'Algérie"   Michel Lafon

   Il nous semblait que tout avait été dit sur la guerre d'Algérie. Or les recherches menées par Raphaël Delpard mettent en lumière des dossiers lourds, restés secrets depuis quarante ans. • Les témoignages des appelés du contingent prisonniers du FLN qui, pour la première fois, racontent les horreurs de leur détention. • La fusillade du 26 mars 1962 à Alger, où l'armée française a tiré sur une manifestation pacifiste, tuant 80 personnes et faisant 200 blessés. Les familles ne sont toujours pas parvenues à faire ouvrir une enquête. • L'abandon des harkis par la France. • Les enlèvements de militaires et de civils français et musulmans pro-français : 25 000 personnes dont les corps n'ont jamais été retrouvés. • Le massacre de 2000 Français en une seule journée à Oran, le 5 juillet 1962. • L'accord secret entre le gouvernement de la métropole et le FLN, dans le but de pousser les pieds-noirs à quitter l'Algérie au plus vite... Des pages brûlantes, révélant des complots et des crimes d'État et montrant comment et pourquoi le silence a été organisé et prolongé par tous les gouvernements qui se sont succédé depuis.

 

"La minute où l'on tombe amoureux"   Page après page

Incroyable ! Etonnant ! Bouleversant ! Décapant ! Que peut-on encore ajouter ? Oui, le sentiment amoureux est tout cela et bien d'autres choses. Les Italiens le nomment avec un joli mot, innamoramento. L'équivalent en français est un verbe inusité : s'énamourer. On dit plus facilement tomber amoureux ou tomber en amour selon l'expression en usage au Québec. Bien complexe cet instant où s'allume l'étincelle qui embrase cœurs et raison. Seule constance, sa brutalité, parfaitement imagée par le terme : coup de foudre. Est-on frappé durablement ? Rien n'est moins sûr ! Si aimer s'inscrit dans la durée, tomber amoureux est aussi éphémère et insaisissable qu'une bulle de savon. Pourquoi et comment tombe-t-on amoureux ? Tout le monde peut-il tomber amoureux ? Y a-t-il des lieux favorisant la rencontre amoureuse ? Ce livre s'intéresse à la rencontre, à la minute - instant magique, unique - où tout bascule entre deux êtres. Les chapitres déclinent chacun un thème. Des témoignages et des histoires viennent les illustrer. L'auteur nous convie à une randonnée, à travers les mille visages de l'amour, porteuse d'espoir, de joie et de lumière.

 

"L'histoire des Pieds-Noirs d'Algérie"   Michel Lafon

Après la conquête de l'Algérie, en 1830, on leur a présenté le peuplement de cette terre d'Afrique comme une fabuleuse aventure humaine. Cent trente-deux ans plus tard, ils revenaient en France par bateaux entiers, déracinés, accablés, pas toujours bien reçus. On jugeait leur accent vulgaire, on disait qu'ils avaient mal traité les Arabes, les exploitant sans vergogne, amassant des fortunes... Rétorquer qu'ils avaient contribué à faire passer la société arabo-berbère du Moyen Age à la modernité ne leur servait à rien : on les rendait responsables d'une guerre, qu'ils avaient de surcroît perdue. La vérité, bien sûr, n'est pas si abrupte. En toute impartialité, Raphaël Delpard a tenté de l'approcher. Des années d'enquête l'ont amené à reconstituer les faits, non pas au niveau de l'examen politique, mais à celui de l'homme de la rue, qu'il soit Arabe ou Européen. Ainsi voit-on, de part et d'autre, fleurir les espoirs, s'installer les craintes, les malentendus, et les déchirures des communautés, parfois manipulées, voire victimes de mensonges d'État. L''HISTOIRE DES PIEDS-NOIRS D'ALGÉRIE : une histoire d'amour et de larmes, entre deux grands peuples qui ne se sont pas encore remis de leur rendez-vous manqué.

 

"20 ans pendant la guerre d'Algérie. Générations sacrifiées"    Michel Lafon

De 1954 à 1962, trois millions de jeunes Français ont été projetés dans une guerre pour laquelle ils n'étaient préparés ni militairement, ni psychologiquement. Quand ils sont revenus - parfois de l'enfer -, aucune structure d'accueil n'a été prévue pour les aider à libérer leur mémoire. Or quel homme devient-on quand on traîne dans son esprit l'image de camarades émasculés, la bouche garnie de leurs attributs sexuels ? Quand on vous a obligé à tuer de sang-froid, à assister à des scènes de torture, et qu'au bout du compte, tels les soldats du Viêtnam, on se sent à la fois trahi et coupable ? Des années d'enquête ont permis à Raphaël Delpard, écrivain et cinéaste, de montrer ce que fut la vie au quotidien de ces " générations sacrifiées " et de leur rendre la parole qui leur avait été confisquée dans l'indifférence générale et le mépris des gouvernements. Un document bouleversant, et un retour sur l'Histoire.