MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

ARCHIVES 
Fête du Livre de Toulon 2003

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2004

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2005

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2007

FÊTE DU LIVRE 2006

Page d'accueil - J.J. Beineix - Anouar Benmalek - Macha Béranger - Jacques BertinierBernard Blaes - Jacques Brachet - Édouard Brasey - Ève Carmignani - Paul Carta - Malek Chebel - Catherine Dana - Raphaël Delpard - Chantal Desbordes - Claude Dufresne - J.P. Gourevitch - Gérard Jaeger - J.F. Kahn - Frédéric Lenormand - José Lenzini - Patrick Mahé - Irène Mainguy - Carl MeeusLuciano Mélis - Claire Nouvian - Jean Orizet - Guy Rachet - Bruno Ravaz - Georges Siffredi - Yves Stalloni - Michel Vocoret 

Macha Béranger


Photo Librairie Gaïa

était présente samedi 18 et dimanche 19 novembre 2006

   Productrice-animatrice de radio et de télévision, avec « Allô Macha », une émission nocturne sur France Inter créée en 1977, MACHA BERANGER a lancé le genre « dialogue intime avec les auditeurs ». Elle a également signé, chez Michel Lafon, Le Cœur à l’oreille, en 1997.

 

"Quand ça vous arrive"   Éditions Michel Lafon

    Depuis 29 ans, au studio 134 de la maison de Radio-France, de minuit à 1 heure du matin, elle apaisait ses « sans sommeil ». Des centaines de milliers d’auditeurs, de tous âges et de toutes conditions, lui ont confié leurs joies, leurs peines, leurs problèmes, faisant de « Allô Macha » un véritable phénomène de société.
   « S’occuper des autres est le meilleur moyen d’oublier ses propres misères », pensa-t-elle lorsque, il y a quelques mois, elle se sut atteinte d’un grave cancer. Le livre qu’elle commença alors, ainsi que son émission, lui permettraient de surmonter l’épreuve…
Seulement voilà : il n’y a plus d’émission. Jetée du jour au lendemain, « comme un Kleenex », au prétexte qu’il « faut changer les formules », Macha n’a même plus la consolation de consoler.
   Alors elle a poursuivi l’écriture de ce livre, où elle évoque les grandes émotions vécues à l’antenne, les innombrables témoignages de soutien venus du monde entier – Alain Delon en tête –, enfin la vie en filigrane de La Petite Maligne qu’elle a toujours été, et qui maintenant se bat contre la malignité, d’où qu’elle vienne.