MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

ARCHIVES 
Fête du Livre de Toulon 2003

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2004

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2006

ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2007

FÊTE DU LIVRE 2005

Accueil   | Slimane Benaïssa | Catherine Bensaid  |  F. Besnaci-LancouPascal Casanova  |  Malek Chebel  |  Michèle Cointet  |  Olivier Dard  | Gilles Del PappasKim Doan  |  Arnaud Guillon  |  Frédérique Jacquet  |  Michel Jacquet  |  J.F. Kahn  | Guy Konopnicki  |  Claudine Lesage  | Jacques Lovichi | Tony Marmottans  | Yan Méot | Léonora Miano  | A.G. Minella |   Jean-Pierre Moggia  |   Pierre Moustiers | Jacques Paget  |  Jean-Marie PoiréJean Raspail  | Serge Scotto | Claudye Sellem  | A.G. Slama  |  Olivier Todd | Sixte Ugolini  |  D. Van Cauwelaert 

Claudye Sellem


Photo Librairie Gaïa

Claudye Sellem, vit dans le Sud de la France où elle enseigne l'histoire. D'une sensibilité très riche, elle s'intéresse à tout ce qui touche l'Homme, l'art et la littérature.

L'auteur est venue vendredi, samedi et dimanche

"Quand fond la neige, où va le blanc ? Ed. du Lau

"Je n'en finis pas de boucler un cercle où je suis prisonnier et dont le centre est occupé par le fantôme d'une femme défunte." 
Cauchemar de Yan, interrogation sans complaisance sur l'abandon où le plonge la mort soudaine d'Emma, la femme tant aimée. Autour de lui gravitent cinq personnages, et chacun exprime avec sa propre voix, le vide laissé par l'épouse, la mère, la fille, la sœur, l'amie. Alors émerge le portrait nuancé d'Emma qui, malgré une enfance marquée par les récits d'Auschwitz, a su être éblouissante de vie. Le narrateur, soutenu par l'amour de son fils et l'évocation du passé heureux, tente de se défaire du sentiment d'absence, long parcours de démystification de la mort où la vie reprend ses droits.

Juste et subtil, ce roman dont le rythme s'accorde à ceux que la mort a frappés, nous bouleverse par sa simplicité et sa profondeur. Une narration émouvante où se mêle une infinie tendresse et une infinie colère à la fois.

Après le succès de Si tu t’imagines fillette..., Claudye Sellem confirme son talent d’écrivain. "Quand fond la neige, où va le blanc ?" a été couronné par un premier prix littéraire varois.

 

"Si tu t'imagines, fillette..."  Lau

"Mais ce que j'aperçois dans la glace me cloue sur place : une folle échevelée, grimée comme un vieux travesti me fait face. C'est donc moi, cette échappée d'asile, ce vieux chiffon usée ? Un cri rauque s'échappe de ma gorge, je m'écroule dans le fauteuil, enfouis mon visage entre mes bras et pleure dans le silence de ma chambre sur ma féminité perdue, sur ma beauté à jamais balayée."

La narratrice, Betty S., peintre autrefois célèbre, confrontée à la jeunesse et à la beauté de sa voisine Violette qu'elle épie derrière les lames de ses volets, s'interroge sur la vieillesse et ses renoncements avec une impitoyable justesse d'analyse. Les deux femmes s'affrontent dans une sorte de fascination réciproque sur la toile blanche d'un art retrouvé.

Claudye Sellem à la Librairie Gaïa