MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

Médiathèque de Hyères invite

Annick Combier
écrivain
Anne Romby
illustratrice

sont venues parler de leurs livres et faire une séance de dédicaces

à la Médiathèque de Hyères le 7 novembre 2007

BIOGRAPHIES

Annick Combier

"Pêle-mêle : Une enfance dans le Sud, l'amour des histoires, la rencontre avec des livres, des images et des voix, dont celles des Mille et Une nuits, la musique avec des études de flûte traversière, un premier long voyage en Indonésie à l'âge de 20 ans mêlant écriture, portraits et paysages avec un ami photographe devenu depuis l'homme de sa vie, un passage à Paris, le choix de travailler ensemble auprès des jeunes et des enfants de la rue à Calcutta, à nouveau Paris, puis en Afrique de l'Ouest (Mauritanie, Mali) et enfin à Manille. Un itinéraire qui lui révèle l'importance de l'expression  et de l'Art, au cœur même de cette lutte pour la survie que mènent les oubliés de la planète.
   Vingt ans plus tard, trois enfants, un livre et d'autres voyages plus loin, de retour en France, en Provence, elle écrit et anime des ateliers d'écriture et de poésie avec des enfants et des adultes, après avoir suivi les cours de l'Université de Provence pour devenir formatrice en atelier d'écriture, puis obtenu le Master de médiation interculturelle et religieuse à Sciences Po Aix afin de creuser cette rencontre avec l'Autre dans sa différence.
   Très sensible à la beauté présente dans le monde des livres "pour enfants" petits et grands devenus, à la force poétique des mots, des images et des histoires, des contes de l'imaginaire et du merveilleux lorsqu'ils croisent le réel et le magnifient, elle continue d'espérer que les chemins vers la beauté ouvrent la porte du cœur..." A.C.

"Sur la pointe d'une herbe
Devant l'infini du ciel
Une fourmi"
Ozaki Hôsai (1885-1926)

 

 


 

 

Anne Romby

   "Je suis née dans un petit village de Picardie. De mon enfance, je garde quelques richesses inestimables puisées dans la nature, dans le sens du vent. J'aime les estampes, les miniatures qui parlent d'autres âges, les ouvrages faufilés comme des tissages, les poésies contées, lues et relues à voix haute. J'ai étudié les Beaux-Arts à Saint Quentin, Reims et Strasbourg, sans avoir achevé pour autant l'étude et l'ouverture du regard. J'ai réalisé mes premiers ouvrages en gravure. De mes rencontres avec certains passeurs, voyageurs, colporteurs de bonnes nouvelles sont nés des livres. Je vis à Strasbourg où j'accompagne des enfants, des adolescents dans des ateliers de gravure, autour du livre illustré et de l'estampe ou la poésie." 

A.R.

"Je me souviens des rivages de l'enfance, de la petite, sauvegardant au cœur la clef des champs que possède tout enfant de Bohême.
Depuis, je suis devenue funambule de l'image.
J'avance pas à pas sur mon fil, je compose avec mon souffle, mes traversées d'un bout à l'autre de la vie, c'est un souhait !
J'appelle les tissages, les étoiles, les éclipses, les chemins, les parcelles de terres inconnues, les petites maisons ouvertes aux caresses du vent.
J'espère les étincelles, autres que celles qui s'échappent des fusils ou celles qui s'écrasent sous le claquement des bottes.
J'envisage les mille et un poucets qui osent reconstruire de la beauté sur les fragiles racines de l'espoir.
J'accompagne pour eux, les colporteurs de bonnes nouvelles qui confient leurs paroles aux pages des livres.
Les biches en fleurs n'ont pas déserté le cours des ruisseaux.
Il n'est point vain d'envisager sans cesse de repeindre le monde"

A.R.

 

 

Anne Romby et Annick  Combier : "Fleur de Cendre"   Milan

   Fleur de cendre est née d'une rencontre entre deux femmes, deux plumes, l'une, côtoyant la rive des mots, l'autre, celle des images, l'une, osant un pas vers l'autre et l'autre la saluant d'un second.
   Il y eut d'abord le bel hasard d'une entrevue mettant en lumière une passion commune pour l'univers des contes, pour des contrées lointaines dont l'Asie, puis la confidence d'une petite gamme de haïkus offerte au regard et une parole en retour pour signifier l'envie de s'y attarder davantage.
   Ainsi, est venu le désir commun d'envisager de créer un livre qui serait de ceux qui s'esquissent comme des passerelles. Un troisième regard, celui de l'éditeur, s'est annoncé comme une bonne nouvelle pour confirmer cette aventure par la publication d'un ouvrage.
   Nous aimerions aujourd'hui le présenter dans ce souci d'offrir au lecteur la possibilité d'entrer dans une histoire, de la parcourir d'une façon particulière, par le biais d'une exposition des images réalisées pour ce livre, ainsi qu'une scénographie.
   "Un livre s'ouvre au secret et se ferme à un secret" a dit le poète Edmond Jabès.
   Nous espérons que la lecture de Fleur de Cendre puisse se tenir dans cette pensée intime ouverte à l'interrogation, à la surprise.
   Que sa "re présentation" demeure une invitation à l'échappée belle plutôt qu'une explication de texte, et que la magie s'invite à l'heure du conte.
   Un livre peut se déployer dans l'espace comme se dérouleraient les scènes d'un théâtre afin de nous conter l'histoire en éveillant nos sens et la quête du sens. C'est un souhait !.
   Se pencher sur les originaux d'un ouvrage, voici une proposition offerte de se tenir au plus près de l'intimité d'un travail, de répondre ou pas à l'invitation faite au voyage en touchant du regard un cheminement, en s'attardant sur les matières qui composent un tableau.
   L'univers de chaque planche est singulier, il met en lumière un fragment du texte, convoque, interroge et renvoie celui qui le regarde sur le sens de celui-ci.
   Au fil des images, l'histoire prend corps : quelques épures, brumes de nuages, courbes du corps, émotions nous interpellent, quelques matières végétales se fondent  parmi certains détails infimes comme autant de petits cailloux semés pour nous guider vers la découverte d'un monde, à la croisée des chemins de l'imaginaire, entre rêve et réalité.
   La gamme des haïkus qui ont suscité la naissance de ces images figurera ici telle une ponctuation sous la forme d'une frise.
   Pour la scénographie de l'exposition, nous avons souhaité nous entourer d'une brodeuse de rêves, qui par sa voix autre et son champs différent de la création, saura agrandir nos regards. Monike Czarnecki, illustratrice plasticienne, colporte ses grains de beauté en volume. A partir de thèmes, elle peint, dépeint, structure, faufile, confectionne avec force et émotions des personnages et accessoires, en dévoilant leurs portées symboliques dans une mise en scène entre ombre et lumière. Pour Fleur de Cendre, elle a réalisé une robe kimono à partir de papiers et de perles (création personnelle)."      Médiathèque de Hyères.

 

Anne Romby et Anne Jonas : "Zhao, l'enfant-peintre"  Milan

Zhao n'est pas comme les autres enfants de son village.
Dans cette contrée de l'ancienne Chine, il est le petit " Zhao ", celui qui ne grandit plus, celui dont on ignore pourquoi il est venu au monde. Pourtant, quand le malheur s'abat sur l'empire du milieu, lui seul incarne l'espoir. Car Zhao a un don extraordinaire : quand il dessine, tout devient possible. Apprivoiser un tigre, rencontrer l'empereur, chevaucher un dragon et même donner vie à la légende...

 

Anne Romby et Gérard Moncomble : "Kahalim l'Opulent"    Milan

Kahalim possède sept palais aux jardins somptueux.
Ses écuries regorgent de chevaux. Nul ne peut se vanter d'être aussi riche que lui. Cependant Kahalim veut plus encore. Toujours plus. Il veut être l'égal des princes. Pour cela, il lui faut affronter le désert impitoyable, dont les dunes sont pareilles aux vagues de la mer. Le désert où rôdent les fantômes du passé, et la mort. Mais Kahalim ignore ce qui l'attend.

 

Anne Romby et Yveline Féray : "Le Fou des Fleurs"   Éd. Philippe Picquier

Voilà qu'un beau jour, une bande de malfrats sans foi ni loi veut s'approprier son luxuriant jardin et, devant son refus, piétine les plus belles de ses pivoines et le défère au tribunal comme sorcier. Seule la Fée des Fleurs saura redonner vie à la beauté et punir ceux qui la saccagent... Ecrit par Yveline Féray (auteur des Contes d'une grand-mère chinoise, vietnamienne et cambodgienne, chez P. Picquier), somptueusement illustré par Anne Romby (Le Génie du pousse-pousse, Peau d'Ane, Le Prince de Venise, chez Milan), un conte chinois plein de vivacité et de poésie.

 

Anne Romby et J.M. Leprince de Beaumont : "La Belle et la Bête"  Milan

Fille cadette d'un marchand ruiné, La Belle est livrée à une bête affreuse, terrée dans son château au fond de la forêt.
Les jours passent et la captive se sent de mieux en mieux chez cette créature si laide et si triste, mais tellement attentive et généreuse... Un conte sur la peur, la rencontre, le désir et l'amour.

 

Anne Romby et Les Frères Grimm (Adaptation d'Anne Jonas) : "Les trois plumes"   Milan

Trois princes, trois frères.
Deux aînés et un cadet. Trois plumes jetées au vent pour désigner chacun son chemin. La première s'envole vers le levant, la deuxième s'éloigne vers le couchant et celle du dernier-né, qui toujours retombe à ses pieds...

 

Anne Romby et Jean-Côme Noguès : "Le prince de Venise"   Milan

À Venise, un prince fortuné, beau, courtisé, est l'objet de toutes les admirations. Son palais est le lieu de bals gigantesques et grandioses. Il possède tout ce dont rêve chacun des hommes. Mais pourtant, un doute semble le ronger : sera-t-il un jour détrôné par un rival encore plus riche que lui ? Un album merveilleux à découvrir rapidement.

 

Anne Romby et Charles Perrault : "Peau d'Âne"   Milan

" Il faut maintenant admettre que rien ne pourra détourner ton père de sa folie.
Voici ce que tu dois faire : tu vas te déguiser au point de te rendre méconnaissable et fuir aussi loin que tes pas te porteront. Cette répugnante peau d'âne fera parfaitement l'affaire car personne ne pourra imaginer qu'elle dissimule la plus elle et la plus noble des princesses. [...] Quel que soit le fardeau de ta peine aujourd'hui, n'écoute que les raisons de ton cœur, car lui seul sait la vérité.
Va et garde confiance. " Un des plus beaux contes de la littérature jeunesse. Des illustrations somptueuses qui portent admirablement la force et le merveilleux du récit.

 

Anne Romby et Frédéric Toussaint : "La nuit de l'ylang-ylang"   Actes Sud

Le coffre contenait un morceau de papier plié en quatre.
Alex ressentit une immense déception. Quelqu'un était déjà venu avant lui et avait pris le trésor. Déconcerté, il tendit la main et déplia le manuscrit. Une longue formule chimique occupait la feuille. "Voici mon secret, voici ton trésor. Voici la formule chimique, presque aboutie, de l'un des plus beaux parfums jamais créés. J'ai réussi, au terme de longues années de recherche, à composer une base à partir de l'ylang-ylang, ce que personne n'a jamais réussi à faire car cette fleur produit une essence insaisissable.
Cependant, il te reste un rôle essentiel à jouer. Ce que j'ai créé, je n'ai pas réussi à le stabiliser. Si tu réussis, tu seras plus qu'un grand chimiste, tu seras un artiste."

 

Anne Romby et Jean-Côme Noguès : "Le génie du pousse-pousse"  Milan

Chen a pour seule richesse un pousse-pousse en rotin, qui lui permet de gagner de quoi s'acheter un bol de riz. Il vit simplement et est heureux ainsi. Le soir, il va bavarder avec son ami Wang, le pêcheur au cormoran. Un jour, en retournant à sa cabane, il a envie de cueillir un rameau de jasmin. C'est souvent ainsi que commencent les aventures, par une idée inattendue, un petit rien qui vous entraîne au loin... Pour satisfaire son désir, Chen pénètre dans une luxueuse propriété et découvre la richesse des kiosques de porcelaine, des coupes de jade, des corbeilles d'argent et des mets délicats. Cette abondance de splendeurs lui fait tourner la tête et il se met à rêver d'une existence fastueuse, mais dont le caractère inaccessible le rend malheureux. Alors, tout bascule. Ses rêves de grandeur l'entraîne irrésistiblement dans une course folle, jusqu'à la chute. Il devra affronter l'épreuve pour découvrir la vraie valeur des choses et le sens de son existence.

 

Anne Romby et Frédéric Toussaint : "La cachette magique"  Actes Sud Junior

- Ecoute, dit le vieil homme, parce que tu as été généreux et que ton coeur est pur et noble, je vais te confier un secret. Approche-toi. Ali s'approcha. Le vieil homme baissa la voix.- J'ai été le serviteur d'Ahram Waoune. Je l'ai servi pendant des années, puis il a décidé de faire de moi son disciple. Je connais des secrets par milliers, les secrets de la vie. Je sais sonder le coeur des hommes. Pour te remercier de ton geste, je vais te livrer un secret : le secret de la cachette magique d'Ahram Waoune. Mais attention ! Si tu es malhonnête ou si tu trahis ce secret, tu perdras la cachette magique pour toujours.

Anne Romby et Geneviève Senger : "B comme Béatrice"  Rageot Cascade

  Livre épuisé