MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

A R C H I V E S
Fête du Livre
de Toulon

2003

Fête du Livre
de Toulon

2004

Fête du Livre
de Toulon

2005

Fête du Livre
de Toulon

2006

Fête du Livre
de Toulon

2007

Fête du Livre
de Toulon

2008

Fête du Livre
de Toulon

2009

Fête du Livre
de Toulon

2010

FETE DU LIVRE DE TOULON 2010

ACCUEIL   *   Philippe ALEXANDRE   *   Thierry BEINSTINGEL   *   Jean-Louis BIANCO   *   Janine BOISSARD   *   Jean-Lucien BONILLO   *   Catherine BRIAT   *   Jean-Paul BRIGHELLI   *   Claire CASTILLON   *   Geneviève CHAUVEL   *   Malek CHEBEL   *   Stéphane CLERGET   *   Gilbert COLLARD   *   Patrice DUHAMEL   *   Alain DUREL   *   Vladimir FEDOROVSKI   *   Jean GREGOR   *   Hélène GREMILLON   *   Béatrix DE L'AULNOIT   *   Pierre LUNEL   *   Edward MEEKS   *   Jacqueline MONSIGNY   *   Claude MOSSE   *   Daniel PANTCHENKO   *   Luc RICHARD   *   Isabelle SAINT-BRIS   *   Gisèle SANS   *   Martine SCHACHTEL   *   Jean-Noël SCHIFANO   *   Michel SEGAL   *   Zoé SHEPARD   *   Didier VAN CAUWELAERT   *   Hyam YARED

Philippe Alexandre

viendra à la Fête du Livre de Toulon 2010
Vendredi matin Vendredi A.M. Samedi matin Samedi A.M. Dimanche Matin Dimanche A.M.

Philippe Alexandre est journaliste à Lire et au Bien Public.

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "Des fourchettes dans les étoiles"  Fayard

  à paraître...

 9782213655192

 

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "Pour mon fils, pour mon roi. La Reine Anne, mère de Louis XIV"  Robert Laffont

 
Venue en France à quatorze ans pour y épouser le roi Louis XIII, Anne, infante d'Espagne, a imploré pendant vingt-trois ans la divine providence pour qu'elle lui donne un fils.
Tant de prières, de jeûnes, de pèlerinages ont été récompensés par ce miracle nommé Louis XIV. Mais tout au long de ces années stériles, la reine Anne, adulée par les plus beaux hommes de son temps, dont le légendaire Buckingham, est persécutée par Richelieu. Elle tremble d'être répudiée. Une fois veuve et régente, elle résiste à la Fronde dont son ministre Mazarin est l'apprenti sorcier. Cette biographie établit la vérité sur leurs mythiques amours mais aussi sur l'exubérance de cette Espagnole, romanesque, adorée par Molière et dont la seule passion aura été de donner le Roi-Soleil à la France

 

 

Philippe Alexandre: "L'Élysée en péril. Les coulisses de Mai 68"  Fayard

 
Sur le théâtre en feu de mai 68, des barricades et des cortèges, des idées et des chimères, des slogans et des refrains, de la fureur et de la fête.
Mais en coulisses, loin des regards, se joue une tragi-comédie non moins intense. Philippe Alexandre la raconte à travers les témoignages de ses cent-soixante acteurs. Trois épisodes mystérieux sont ici éclairés : les négociations clandestines avec la CGT d'un inconnu nommé Chirac, la fuite à Baden du général de Gaulle et sa rupture avec Pompidou. Une folle sarabande autour d'un pouvoir qui était à prendre.
Ou à ramasser.

 

 

 

Philippe Alexandre et François Rebsamen : "De François à Ségolène"  Fayard

  Bras droit de François Hollande et directeur de campagne de Ségolène Royal, le numéro deux du PS et maire de Dijon, François Rebsamen, s'est retrouvé dans l'œil du cyclone.
Acteur de premier plan du palpitant feuilleton politique qui s'est achevé le 22 avril dernier, il en révèle toutes les péripéties jusqu'ici demeurées secrètes. C'est la première fois en France que l'organisateur d'une campagne en fait lui-même le récit. De la Berezina de 2002 au Waterloo de 2007, il est parti à l'assaut du pouvoir avec la grande armée des socialistes, volant d'espérance en déception, d'allégresse en fureur, et de François à Ségolène.
Il a vécu les éclats de voix et les conjurations d'éléphants. Il répond aux questions du journaliste Philippe Alexandre sans langue de bois. Il ouvre aussi des perspectives d'avenir pour la gauche et propose de rompre avec les vieilles habitudes, les vieux clivages, les vieilles pratiques.

 Ouvrage épuisé

 

Philippe Alexandre : "Les éléphants malade de la peste"  Albin Michel

 
Lorsqu'elle est tombée dans le marécage, au milieu des éléphants socialistes, personne ne l'a aperçue.
Ségolène Royal était un phénomène surnaturel. Même son compagnon François Hollande pensait qu'elle finirait par éclater en prenant de la hauteur comme une bulle. Il avait pourtant prévenu le troupeau des pachydermes : " Méfiez-vous. Elle n'a peur de rien. " Quand les éléphants sortent enfin de leur torpeur, elle file déjà, loin devant. Commence alors entre elle et eux une de ces guerres à mort comme il y a tant en politique surtout lorsque l'enjeu est l'Elysée ! Ségolène, toutes griffes dehors, s'attend au pire jusqu'à la mi-novembre.
" Non, corrige-t-elle avec une mâle assurance, jusqu'à mai 2007. "

 

 

 

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "Trop d'impôts tue l'impôt"  Robert Laffont

  Après la guerre au travail, la guerre à l'argent.
Dans leur nouveau livre, Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit, auteurs de La Dame des 35 heures, dénoncent les effets pervers de la fiscalité française. Chaque jour un entrepreneur quitte la France. Pourquoi ? Pour échapper à la fringale de l'Etat. C'est la plus grosse émigration française depuis la Révolution. Le TGV abolit les distances et les pays voisins offrent des avantages fiscaux dont nos concitoyens sont les premiers surpris : pas d'impôt sur la fortune en Angleterre, ni en Italie ni en Autriche.
En Belgique, il n'y a pas non plus de taxation des plus-values. En Suisse, on négocie un forfait fiscal. Au Maroc, les retraites sont protégées... Alors pourquoi ne pas s'exiler en toute légalité ? En faisant payer les riches sans enrichir les pauvres, nos énarques de gauche comme de droite précipitent la vente des entreprises à l'étranger, l'exode des créateurs, la perte des emplois. Ils livrent le pays au déclin.
Ceux qui ont quitté leur pays natal racontent leur histoire, leur rupture et expliquent les causes et les effets de leur départ. Las d'attendre une réforme fiscale perpétuellement annoncée, d'autres Français en colère continuent d'emprunter la route de l'exil, emportant dans leurs bagages un peu de la richesse et du génie de notre pays.

 

 

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "Le roi Carême" 

 
Antonin Carême est l'inconnu le plus illustre de la cuisine française. Il a pourtant été le metteur en scène de fêtes parmi les plus fabuleuses de notre histoire et a, dans le même temps, jeté les bases de la cuisine " diététique ". De cet enfant de la Révolution et des rues de Paris, né en 1783, on ne sait presque rien, en dépit de l'œuvre abondante qu'il a laissée. Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit ont donc mené l'enquête en véritables historiens. Ils rapportent le récit d'une vie extraordinaire, une fresque somptueuse des sociétés aristocratiques à la charnière des XVIIIe et XIXe siècles. Comme le furent le tsar Alexandre Ier et le roi George IV d'Angleterre, comme Talleyrand, Murat et les maréchaux d'Empire, comme les Rothschild ensuite, vous allez succomber à la magie du roi Carême, ce " chef " délicieusement snob, patriote incorrigible, que toute l'Europe s'est arraché.

 

 

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "Dame à la cassette"  Robert Laffont

 
Qui est Louise-Yvonne Casetta ? La Banquière ou un bon petit soldat ? Le chef d'orchestre ou le maillon faible de la Chiraquie ? Depuis qu'elle a été sacrée par les juges et les journalistes trésorière occulte du RPR, l'Élysée tremble. Et si elle venait à parler, à révéler tous les secrets noirs et or dont elle a été dépositaire pendant une douzaine d'années ?. Jusqu'ici, bravement, Louise-Yvonne Casetta, surnommée " la Cassette ", est restée obstinément muette. Son silence lui a coûté cher. Mais elle n'est pas la seule à avoir payé pour les ténors de la politique. Les chefs d'entreprise aussi sont sur le banc des accusés, héros mortifiés de cette saga des boucs émissaires. Au-delà de cette enquête dans les ténèbres de la démocratie se pose la question : les partis, aujourd'hui richement dotés par les contribuables, ont-ils renoncé à leurs douteuses pratiques ? N'est-ce pas toujours comme avant ? Mieux qu'avant ?.

 

 

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit : "La dame des 35 heures" Robert Laffont

 
Elle est truculente, elle fait rire. Mais elle a la dent dure et personne au monde n'est épargné. " nul " est son épithète favorite, son mot-fétiche. Une syllabe lui suffit pour exprimer toute la distance qui la sépare du commun des mortels, de ses adversaires de droite comme de ses camarades socialistes. tous nuls. sauf elle. de Nicole Notat à Seillière, de Strauss-Kahn à Mauroy, elle a le génie de se faire des ennemis. Martine a arraché " ses " lois Aubry. Mais elle a berné les patrons, méprisé les syndicats. et rallumé la lutte des classes. elle a réussi un exploit inédit : faire contre elle l'union des partenaires sociaux. Tous les français s'inquiètent des grèves, des vagues de mécontents qui envahissent les rues, de l'addition que salariés et contribuables devront se partager. Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit mènent l'enquête sur cette femme qui règne sur les sondages et qui, à la différence de son père, se verrait bien à Matignon ou à l'Élysée.

 

 

Page à jour en octobre 2010