MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

ARCHIVES 
Fête du Livre de Toulon 2003

 ARCHIVES
Fête du Livre de Toulon 2005

-
Fête du Livre de Toulon 2006

FÊTE DU LIVRE 2004

Auteurs ayant été sur notre stand :

Évelyne Bloch-Dano | Janine Boissard | Gilles BornaisPierre Charras | Jean Cuisenier | Olivier Descosse | Jacques Gimard | Jeanine Huas | Philippe Jaenada | Eduardo Manet | Hubert Michel | Isabelle Minière | Pierre Miquel | Agnès Pierron | Jean-Claude Rogliano | Dominique Sampiero | Jacques Séréna | Georges Siffredi | Yvon Toussaint | Anne Vallaeys | Bernard Violet

 

Anne Vallaeys

© 2004 Librairie Gaïa

    Après dix ans de journalisme à Libération, Anne Vallaeys signe la trilogie à succès les Barcelonnettes au Mexique avec Alain Dugrand. Elle publie ensuite plusieurs romans dont La Mémoire du papillon (1997) et des documents, comme Fontainebleau, la Forêt des passions (2000).

"Médecins sans frontières. La biographie"   Fayard

Voici la première " biographie " de Médecins sans frontières, la plus célèbre des ONG françaises, couronnée par le Prix Nobel de la paix en 1999. Trois ans durant, Anne Vallaeys s'est plongée dans les archives de cette association iconoclaste. Du Biafra à l'Afghanistan, du Cambodge au Rwanda, de l'Éthiopie à la Bosnie, l'auteur nous fait revivre les aventures de ces femmes et de ces hommes d'exception - infirmières, logisticiens et médecins volontaires -, à travers des centaines de récits, de reportages, de portraits et d'entretiens. Révoltés par l'inertie des institutions internationales dans les années soixante-dix, une poignée de médecins et de journalistes du magazine médical Tonus décident d'intervenir dans les drames de la guerre froide. Se moquant des considérations politiques, ils partent soigner les victimes des combats sans distinction. Leur implication ne se limite pas aux strictes actions médicales, bien au contraire, elle va de pair avec leur rôle de témoins engagés face aux atrocités auxquelles ils sont confrontés sur le terrain. C'est l'une des singularités des MSF : témoigner est un acte politique. Mais comment utiliser les médias sans verser dans l'étalage égotiste et le politiquement correct ? L'opinion publique les suivra : MSF réunit aujourd'hui un million de donateurs privés. Contre les risques de bureaucratisation, MSF privilégie l'action et ne craint pas de se remettre en question. Souvent le débat interne fait rage. Comme leurs leaders successifs, Bernard Kouchner, Francis Charhon, Xavier Emmanuelli, Claude Malhuret, Rony Brauman, Philippe Biberson et l'actuel président, Jean-Hervé Bradol, les générations MSF ne se sont jamais rendues aux arguments et au cynisme de la politique internationale. Anne Vallaeys expose ce qu'est la médecine d'urgence, dévoilant les trésors d'inventivité que les praticiens sanitaires de l'extrême développent dans des situations que l'université ne leur a guère permis d'appréhender. Dans des contextes toujours critiques, contre le mépris des pouvoirs et des intérêts en place, il n'est pas rare que le doute assaille ces acteurs anonymes. Ce document est aussi un vibrant hommage rendu à ceux qui, jour après jour, le plus souvent dans l'horreur, construisent MSF, la grande histoire humaine du siècle.
 

 

"Agua Verde"   Fayard

Agua Verde. Un anneau corallien posé sur l'Océan Pacifique, à trois jours d'Acapulco. Le 11 septembre 1906, le lieutenant mexicain Tomas Rousseau et Lilia, sa jeune épouse, franchissent les récifs et débarquent avec une dizaine de familles sur l'îlet désolé. Autour d'eux, l'explosion continue des brisants sur la barre, la criaillerie de milliers de frégates et de sternes qui disputent l'espace vital à la multitude de crabes orangés... Tomas et Lilia Rousseau ont charge d'âme. Ils s'efforcent de rendre vivable ce territoire nu, désert, balayé par les tempêtes et les ouragans. Mais le rêve de colonie vire au cauchemar... Sur le continent, la tourmente révolutionnaire soulevée par Pancho Villa et Emiliano Zapata enflamme le Mexique, et l'état-major a tôt fait d'oublier la frêle garnison océane. Sans eau ni ravitaillement, les hôtes d'Agua Verde dépérissent... Alors s'enchaînent une série d'aventures où Lilia et les femmes d'Agua Verde luttent seules contre les éléments et la cruauté faite homme... Agua Verde est librement adapté d'une histoire vraie. Celle de l'îlot de Clipperton, la plus lointaines des possessions françaises. Au large d'Acapulco...

 

"Les Barcelonnettes - Tome 1 : Les jardins d'Almeda"  Fayard

1821 - En Haute-Provence, dans la vallée de Barcelonnette, Pierre, l'aîné des Arnaud, quitte les siens et s'embarque pour le Mexique. Là-bas, une nation naît dans les convulsions ; les Créoles, les Indiens patriotes abattent le régime des gachupines, le pouvoir colonial des Espagnols. Suivant exemple de Pierre Arnaud, des centaines d'humbles colporteurs provençaux traversent l'Atlantique et débarquent au port de Veracruz. A Mexico, ces aventuriers vont bâtir une formidable puissance commerciale. Grands magasins, usines textiles, bientôt ils traitent d'égal à égal avec le gouvernement mexicain. Coups d'États, intrigues amoureuses, fortunes et destins s'échafaudent et s'effondrent dans le premier volet de cette saga qui s'étend sur tout le XIXe siècle.

 

"Les Barcelonnettes - Tome 2 : Terres chaudes"  Fayard

1852 - Dans le choc des pronunciamentos et des révolutions mexicaines, les Barcelonnettes, ces colporteurs provençaux émigrés au bout du monde pour chercher fortune, entrecroisent leurs destins, s'aiment ou se haïssent. Valentin Charpenel, chercheur d'or en Californie, hors-la-loi, soldat perdu, se fait planteur de tabac dans les solitudes de Valle Nacional ; l'ambitieuse Jeanne Fortoul révolutionne l'art du commerce à Mexico ; Olivier Meyran, savant et journaliste, combat aux côtés du guerillero Benito Juarez avant de s'exiler à La Nouvelle-Orléans. Les héros de l'épisode précédent prennent leur revanche sur la pauvreté ; dans le deuxième volet de cette fresque, ils sont fidèles à leurs aïeux, bergers misérables, humbles aventuriers. Alors, les secrets du Mexique se dévoilent, avec la beauté de ses déserts, la profusion de sa nature et la grandeur de ses peuples.

 

"Les Barcelonnettes - Tome 3 : La soldadera"  Fayard

1884 - Une jeune Française, Emma Vernier, s'embarque, éprise d'aventure, pour New York. Elle traverse en train les États-Unis et, par le poste frontière d'El Paso, entre au Mexique, qui hante ses rêves depuis toujours. Son destin héroïque commence à Mexico. Sa vie se confond avec l'histoire du Mexique soumis au despotique président Porfirio Diaz. Le pays est alors en proie à l'un des plus formidables bouleversements économiques du siècle. Les pionniers barcelonnettes, les aventuriers français, les milliardaires gringos, les capitalistes britanniques et allemands se livrent à des luttes sans merci. Emma, la belle idéaliste, institutrice de la ville-usine de Rio Bianco, rompt avec son milieu et prend le parti des peones, les Indiens opprimés. Elle est la Soldadera, qui partage avec ce peuple les mêmes espoirs de liberté.

 

"Les filles"  Fayard

Sept filles de seize ans, sept filles inséparables depuis le collège. Parents, profs, garçons, pilule, pétards, clopes, rap, contrôles et " dissertes ", portables, virées aux Halles, fringues, elles partagent tout. Pour un rien ce sont des sanglots, des brouilles, pour un rien des fous rires ou la déprime, la peur d'être moche, mal foutue, mal aimée. Un trait de plume sur les bulletins scolaires et plus rien n'est comme avant. Redoublement, filière générale ou apprentissage, BEP, CFA, les voilà éparpillées. Seules Cathy et Chloé entrent en 1re L, l'année de l'épreuve de français. C'est l'angoisse. Le rite de passage. Heureusement, il y a les mercredis et le lac d'Arnette-le-Bocage pour retrouver les copines. Mais le cœur n'y est plus vraiment. Et si le bac allait les séparer... La chronique d'une année scolaire dans un bourg de grande banlieue ; le roman vécu d'une petite bande d'adolescentes à mi-chemin entre l'enfance qui les retient encore et le monde adulte, si proche si inquiétant.

 

"Fontainebleau. La forêt des passions"   Stock

Il en va des forêts comme des œuvres d'art : elles accèdent parfois à l'immortalité. De Boston à Tokyo, de Londres à Milan, celle de Fontainebleau est aussi célèbre que Paris. La forêt de Fontainebleau, c'est vingt-cinq mille hectares de bois, l'un des plus vastes espaces naturels d'Europe. Treize millions de curieux parcourent chaque année les kilomètres de sentier dessinés par un petit sergent de l'armée napoléonienne, Claude-François Denecourt. On y marche, on y galope, pédale, varappe, herborise, peint et chasse. En un voyage incessant d'hier à aujourd'hui, Anne Vallaeys relate l'histoire de gens ordinaires dont le destin fut transformé par la forêt. Chasseurs de papillons, poètes, cinéastes, carriers, forestiers et braconniers, mais encore ermites, aristocrates naturalistes, rois chasseurs, soldats, révolutionnaires polonais ou sans-culotte... Bouleversés par une passion exclusive. Elle nous conte une histoire, où hommes et bois forment un couple indissociable. Sans ce lien, les forêts de France ne seraient rien. La forêt des passions raconte cet entrelacs de destins doubles. Et tisse une carte du tendre où les passions humaines épousent la beauté des forêts qui nous enchantent.

 

"Rue de la République"   Grasset

Entre Saône et Rhône, les grandes familles de 1900 appartiennent à un monde révolu, gouverné par les évêques et soumis à un Dieu courroucé. Joannès Roch-Dugas, fils cadet d'une dynastie soyeuse, aura-t-il le courage de rompre avec les siens ? Le Lyon de Marianne Gendilloux, enfant d'un portefaix et d'une cuisinière, est d'une autre planète... Pourtant, cette lavandière, fille de rien, amadoue ce fils de la haute, échotier et anarchiste. Et la ville de toutes les révoltes les emporte dans son tourbillon. Mais comment aimer, survivre et se construire un destin alors que la troupe tient la rue et que menace la guerre ? Anne Vallaeys et Alain Dugrand nous entraînent dans le monde prodigieux de l'orée du XXe siècle. Ils nous installent dans les bouchons lyonnais, sous la treille des guinguettes de Saône. Avec eux, le lecteur goûte des bonheurs de gourmandise, le plus aimable des péchés. Vins d'Ampuis et de Bourgogne, fonds d'artichauts sautés au foie gras, grenouilles dorées à la forézienne... Délire de soie délicate, damas, étoffes fraîches tissées par les canuts de la Croix-Rousse. Napo Gendilloux, fils du Rhône, le peintre Gasquet et sa bohème artiste, Jacquet, fameux " renifleur " de grands crus, Jeanne, magicienne des casseroles, Marcel, commis de cuisine et déserteur... côtoient, pour notre plaisir, les héros de ces temps troublés, Octave Mirbeau, Émile Zola, Jules Bonnot, le bandit anarchiste, le " petit père " Combes, les moustachus de la République, Edouard Herriot, Jaurès et le jeune Léon Blum, prophète du féminisme et du mariage à l'essai. Mais, à l'est, déjà, une guerre dans les Balkans...