MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

Cycle des
 
Conférences du C.V.C.I.

Jean-Marie de Beaucorps

a donné une conférence le 5 novembre 2005

"L'Inde face aux ambitions hégémoniques de la Chine"

   L'Inde et la Chine réussiront-elles à s'entendre pour dominer le monde ou bien s'engageront-elles dans une compétition sauvage qui pourrait déboucher sur un conflit armé ? 


Jean-Marie de Beaucorps, engagé volontaire en 1939, il rejoint la France Libre ; il effectue des missions en France occupée en 42-43 puis combat en Libye avant d'être appelé à participer à la fin de la guerre contre le Japon. Il est conquis par l'Extrême-Orient, qu'il ne quittera plus pendant cinquante ans. Rentré en France depuis 1996, il continue d'effectuer de longs séjours dans le Sud-est asiatique et en Inde dont il est un spécialiste.

Dossier sur la Chine   *   Conférence

"Shivaji. Le roi hidou vainqueur de l'Empire moghol. 1627-1680"   Perrin 

Lorsque Shivaji Bhonsle naît en 1627, l'Empire Moghol étend sa domination sur presque toute l'Inde, et l'hindouisme est sur le point de disparaître face à l'islam qui lui porte des coups très durs par une politique d'intolérance systématique. Shivaji, un Marathe (peuple indo-aryen du Deccan), va œuvrer toute sa vie à rééquilibrer les forces en présence. Il entre en lutte à la fois contre l'empereur moghol Aurengzeb et les sultanats musulmans indépendants d'Ahmedagar et de Bijapur. Il bat les troupes de Bijapur en 1659, ravage plusieurs grandes villes, prend le titre de raja en 1664, force l'empereur à s'allier avec lui contre Bijapur en 1665, séjourne un moment à sa cour avant de s'enfuir, pressentant qu'il va être assassiné. Il se fait solennellement sacrer roi en 1676. Ses dernières années sont marquées par une lutte inexpiable contre les Moghols.
 Chef de guerre remarquable, que l'on pourrait comparer aux plus grands par son sens de la stratégie et sa rapidité dans la manœuvre, c'est aussi un administrateur hors pair qui construit de toutes pièces un État moderne et suffisamment puissant pour tenir tète à l'empire moghol. A sa mort prématurée - cinquante-trois ans -, il régnait sur un territoire deux fois plus étendu que la France de Louis XIV Shivaji aura ébranlé l'empire des Moghols, rendu confiance et dignité aux Hindous et empêché la dissolution de leur civilisation dans l'islam.

 

"Soldat de plomb"   Kergour

Derrière les grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale s'était engagée une guerre de l'ombre, secrète, invisible. Membre des Forces Françaises Libres et des services secrets alliés, ce petit soldat de plomb fut non seulement un témoin privilégié de ces batailles invisibles mais y joua aussi un rôle déterminant. De la campagne de France aux Balkans en passant par le désert de Libye et l'Égypte, il raconte avec émotion ses coups d'éclat et les dessous d'une guerre absurde. Une guerre vécue comme un roman picaresque par un personnage hors du commun, hors norme et haut en couleur.

 

Conférence

"L'Inde face aux ambitions hégémoniques de la Chine"

   Ce sujet est difficile  car il se heurte en permanence à des hypothèses dues au secret et à la politique des dirigeants chinois.

   S'il est question d'ambitions, la Chine rêve de devenir un empire hégémonique. La Chine resta toujours dans un véritable isolement tourné vers lui-même : c'est le pays du Milieu (le centre du monde) défendu par la Grande Muraille protégeant à la fois des barbares que de son propre isolationnisme.
   Si les succès de la Chine sont indéniables, les problèmes sont réels.

   Pourquoi l'Inde face à la Chine ? L'Inde est un pays ethniquement très varié avec 17 véritables langues différentes. Malgré cette diversité et cette apparence de morcellement, l'Inde est un pays très uni et agit comme une véritable nation homogène. Ceci est une très grande force !

L'INTÉGRITÉ TERRITORIALE

   L'intégrité de la Chine est un fait incontestable mais est miné par trois problèmes :

   Taiwan (Formose) : a été occupée par les nationalistes chinois au moment de la conquête de la Chine continentale par Mao et les communistes. S'il semble difficile actuellement de savoir comment l'intégrer à la Chine comme l'a été  Honk Kong , il est certain qu'à plus ou moins long terme l'île sera intégrée au continent.

   La Mongolie intérieure est par contre un véritable problème. Cette importante région située au nord est peuplée de musulmans qui ont toujours réclamé leur indépendance. La période maoïste mettra une sourdine à ces velléités. L'indépendance obtenue par ces voisines, les ex-républiques soviétiques, risquent de montrer à nouveau le chemin de l'indépendance. Ceci est une véritable épine dans l'intégrité territoriale chinoise.

   Le Tibet est également un véritable problème pour la Chine, tant au niveau politique, géostratégique que géoéconomique. Le Tibet a toujours été un satellite de la Chine, mais il était politiquement indépendant. Depuis 1960, la Chine occupe militairement le Tibet et va l'envahir humainement et économiquement en colonisant le pays par l'achat de commerces et d'industries et l'installation d'une colonie chinoise qui va relativiser l'importance de la population tibétaine. Or l'Inde, qui est aux portes du Tibet, s'inquiète beaucoup de cette situation. En effet, les grands fleuves indiens, richesse alluvionnaire de leur plaine, prennent leur source au Tibet. Une dérivation des ces fleuves par les chinois au moyen de barrages en cas de tension extrême, mettrait l'Inde dans une situation particulièrement difficile.

   L'Inde est un pays laïc entouré de deux mondes musulmans, le Pakistan et le Bengladesh, auquel il faut compter sur les 20 % de la population indienne. C'est là l'un des plus gros problème de l'Inde, bien que l'unité indienne soit une véritable réalité pour ces communautés. Par contre, l'Inde n'a aucun problème de continuité territoriale.

   En réalité, ces deux pays disposent d'un socle territorial fondamental puissant.

 

L'ADMINISTRATION

   La Chine est dans une position difficile car il y eu une véritable anarchie dans le pays entre la chute de l'Empire chinois en 1900 et l'arrivée des communistes au pouvoir en 1948. Cette période, où l'administration avait disparue, était le règne des seigneurs de la guerre qui mettaient en coupe réglée d'immenses territoires. Les communistes ont imposé une administration  véritablement efficace en rétablissement l'ordre. La conséquence fut une centralisation extrême enlevant toute autonomie à l'ensemble des régions. Bien que ce phénomène commence à se fissurer, les régions manquent de cadres à la hauteur de leurs ambitions. Ceci est un véritable point faible.

   Par contre, l'Inde a toujours eu une administration pléthorique et d'une efficacité absolue. La contre-partie de cette efficacité est la lourdeur, la lenteur, le manque d'imagination et d'innovation qui est le propre de toute administration omnipotente.

 

PROJECTION DE CES PAYS DANS LE MONDE

   Si la Chine s'est longtemps considérée comme le centre du monde avec beaucoup de mépris pour l'extérieur, les choses vont radicalement changer avec l'arrivée des communistes. En effet avant, les chinois expatriés perdaient leur nationalité chinoise et étaient considérés comme des non-citoyens. Après la Révolution, ces chinois expatriés vont retrouver leur nationalité et vont devenir un pivot de la politique chinoise extérieure. En effet, il existe dans chaque pays des colonies importantes qui vont devenir des noyaux fondamentaux de l'influence chinoise.

   Par opposition, l'Inde n'a pas cette préoccupation et reste relativement tournée vers elle-même. L'Inde n'a pas véritablement d'image à l'étranger, et ceci  est incontestablement un problème.

 

LES ARMÉES

   C'est un sujet difficile, car, presque par définition, il s'agit d'un domaine où le secret, l'absence de transparence sont de règle.

   Il n'est pas commode de chiffrer les dépenses consacrées à l'armée chinoise. Le budget (la moitié du budget US ?) n'est comparable à aucun autre. Comment chiffré la valeur d'un char où main d'œuvre et matériau coûte moitié moins que d'un pays occidental, où un soldat chinois coûte dix fois moins cher que son homologue américain ? Si l'on regarde la marine chinoise, le nombre de navires de surface (difficiles à cacher) est sensiblement équivalent à celui de la flotte américaine du Pacifique ! Ceci montre l'importance de l'armement chinois.

   La Chine sort de ses frontières en commençant à envahir, en termes plutôt économiques, toujours par rachat de terres, en implantation de colonies..., les îles le long des côtes qui contrôlent une grande partie du commerce mondial pour les flux transitant entre l'extrême orient et l'Europe. La Chine agit de la même façon avec la Birmanie, dictature qu'elle soutient, qui permet d'obtenir un débouché maritime sur le Golfe du Bengale et l'Océan Indien.

   Par contre, l'Inde n'a aucune volonté hégémonique. Son armée est très traditionnelle en termes de budget.

 

ÉDUCATION, CULTURE, RECHERCHE

   La Chine, après l'effondrement de l'Empire, part de rien. Elle a donc misé sur la formation des cadres à l'extérieur du pays essentiellement en Europe, aux États-Unis ou au Japon. Les capacités éducatives primaires et secondaires sont à un niveau minimum. 

 

ÉCONOMIE

Si l'économie chinoise est en pleine expansion, elle part de très loin. L'Inde a su en 40 ans à peine non seulement suffire à nourrir sa population mais dès maintenant devenir le troisième exportateur mondial de blé !