MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

Cycle des conférences du C.V.C.I.

Dossier Chine



Accueil | Littérature | Civilisation | Bibliographie | Guides de voyage | Méthodes de langue | Dictionnaires | Conférence

Constance Barreault

Art et politique en Chine

Les liens entre l'art et la politique dans la poésie, la peinture et la musique chinoises à travers l'histoire

Conférence du samedi 13 décembre 2003

Biographie

Bibliographie

Résumé de la conférence

©2003 Librairie Gaïa

Biographie

Constance Barreault est conférencière au Musée Guimet. Elle a fait des études de droit. Elle est allée à Taipei pendant 6 ans. Elle y a appris le Mandarin et a été le disciple du conservateur du Musée de Taipei. Passionnée d'Extrême Orient, elle a fait l'École du Louvre et les Langues O.

haut de la page

Résumé de la conférence

La Chine, c'est en superficie 19 fois la France. L'eau des fleuves coule vers la mer d'est en ouest en France et d'ouest en est en Chine. C'est une donnée importante pour comprendre les différences culturelles entre les deux pays. La Chine pour les chinois c'est le pays du milieu, le pays du centre par rapport aux autres civilisations. C'est la seule à avoir une continuité de plus de 5000 ans. L'écriture y a peu évolué.

La civilisation se dit wen en chinois. Wen est synonyme de caractère, culture et civilisation. Ce qui caractérise la Chine c'est sa grande cohésion culturelle. Son influence culturelle a largement débordé sur ses proches voisins jusqu'à faire adopter son écriture par le Japon.

L'art pour les chinois n'est pas ce qui est beau dans le sens occidental du terme. L'art doit exprimer le sens profond de la personne tout en restant spontané. La calligraphie est symptomatique de cette idée.

La politique

Si la Chine a eu un régime fort de tout temps, il représente une fonction régulatrice. L'idée de bien n'existe pas. Il faut préférer la notion de complémentarité. Le symbole du Yin et du Yang en est le révélateur. 

Rien n'est tout noir ou tout blanc. Le Yin, blanc, est plutôt la femme et l'art, le Yang, noir représente plutôt l'homme et le politique. Le point de couleur opposé symbolise le coté féminin de l'homme et le coté masculin de la femme.

©2003 Librairie Gaïa

La politique influence le langage qui est l'art de la suggestivité. Un occidental énonce des raisonnements clairs et logiques. Les chinois les doivent suggérer. Il faut comprendre les métaphores. Ce langage s'est développer parce dans état autocratique, le discours se devait d'être allusif.

 

La poésie

Des poèmes peuvent être très poétique mais ils ont souvent une clé politique. Dans cette civilisation ancienne, quand le chinois classique a été interdit, la poésie contemporaine a du mal à trouver sa place.  La poésie brumeuse (Duo Duo) dans cette mouvance y a été interdite.

La peinture

C'est une peinture à clés, très symbolique. Toutes les peintures devaient nécessiter une connaissance pré-acquise par tous les chinois pour être comprises.

haut de la page

La musique

Les cloches de bronze font partie des instruments de musique traditionnelle. Les cloches plates étaient accordées et avaient toutes la même taille et la même sonorité. Il y a aussi des cloches en carillon de 65 cloches qui peuvent  donner 2 tons. La fabrication de ces cloches indique que la société est très hiérarchisée. On les a retrouvée sur l'ensemble du territoire avec les mêmes caractéristiques. On n'a pas retrouvé les partitions qui ont toutes été détruites. Certaines de ces cloches ont des buts précis, début ou fin de la guerre... Certaines cloches servent d'instrument de mesure. Historiquement les instruments de mesure comme les mesures à grain ont donné naissance à des cloches identiques.

L'art est vivant car il transmet un esprit. L'empereur qui a unifié la Chine par la réunification des 9 provinces. Il fit fabriquer 9 bronzes, 9 ding qui symboliseront le pouvoir. Au cours de l'histoire, ils disparaîtront. On les fera refaire. Une simple anecdote : Donne-moi un ding signifie fais-moi une faveur !...  L'art a un rôle civilisateur, c'est pourquoi l'Art interroge le Pouvoir. Il a une fonction édifiante. L'artiste peut devenir lettré et devenir haut-fonctionnaire.

Les limites de cet art

Avec l'invasion des barbares au VIIè siècle, les chinois vont tenter de montrer leur savoir-faire par un art de très haut niveau. Malheureusement, ces effort furent sans effet, les Mongols les envahiront. Si l'art n'a pas réussi à être pacificateur, le syncrétisme fera sont oeuvre. Les Mongols deviendront plus chinois que les chinois eux-mêmes. L'art est quelque chose qui dépasse l'entendement. On ne pas maîtriser ses émotions.

Le langage chinois est concret. Il n'y a pas de termes de vocabulaire pour décrire un régime démocratique.

haut de la page