MENU

.....................

Accueil
Chercher un livre
Commander un livre
Archives
Dossiers thématiques
Livres d'enfants
Scolaire
Provence
Bibliothèques
Expositions
Revues
Liens

 

Copyright 2000-2013
Librairie Gaïa
Tous droits réservés
Dernière modif. : 03/02/2014

Archives
10è Rencontres
d'Averroès 2003

Archives
11è Rencontres
d'Averroès 2004

Archives
12è Rencontres
d'Averroès 2005

Archives
13è Rencontres
d'Averroès 2006

Archives
14è Rencontres
d'Averroès 2007

15è Rencontres
d'Averroès 2008

10è Rencontres d'Averroès 2003

Colonialisme et post-colonialisme en Méditerranée

Théâtre du Rocher à La Garde le vendredi 31 octobre 2003

Un film : Sinassos de Timon Koulmassis et Iro Siafliaki.

Prix du public, Thessalonique, 1997;
Sélection officielle, Vue sur les docks, Marseille 1998.

Les photos d'un village déplacé

Résumé :  En 1923, à la fin de la guerre d'indépendance des Grecs contre l'Empire ottoman, au nom de l'idée de "nation", ont eu lieu, avec l'assentiment de la communauté internationale, d'effroyables déplacements de population. Un million et demi de
Grecs ont du abandonner leur foyer en Turquie tandis que 400 000 Turcs étaient forcés de quitter la Grèce. Parmi tant d'autres, le petit village de Sinassos, en Asie Mineure, a été le théâtre de cette "purification" ce dont témoignent ses habitants actuels (Turcs) et les derniers Grecs à avoir vécu cette tragédie.

Direction: Timon Koulmassis, Iro Siafliaki
Scénario: Timon Koulmassis, Iro Siafliaki
Cinematographie: Jacques Pamart
Edition: Aurique Delannoy
Son: André Sikierski
Narration: Iro Siafliaki
Producteurs: Thanos Lambropoulos, Fabrice Puchault
Production: Periplous Ltd, / Greek Film Centre, Lapsus, La Sept Arte, L'Ina. / World Sales: Doc and Co (Paris), Periplous Ltd176 Aristotelous str., 112 51 Athens, tel.: 8670 478, fax: 8677 828
16mm / Colour 62'

Un auteur : Petros Markaris

C' est un homme de télévision, de théâtre et de cinéma. Il a collaboré à plusieurs scénarios de Théo Angelopoulos et a réalisé Anatomie d'un meurtre, une série télévisée qui a rencontré un énorme succès en Grèce.

Petros Markaris : "Une défense béton" - Editions Lattès (Février 2001)

Sur l'île de Santorin, un tremblement de terre a exhumé le cadavre d'un homme nu, non-identifiable en raison de ses doigts brûlés. Délaissant son épouse et ses vacances, le commissaire Charitos rentre dare-dare à Athènes où l'attend un second cadavre : celui de Koustas, le roi des nuits de Plaka, mystérieusement assassiné. Deux victimes, l'une inconnue, l'autre trop connue... Et si les deux affaires n'en faisaient qu'une ? Et si le mort de Santorin était cet arbitre de foot de troisième division, porté disparu, qui vivait sur un grand pied, et dont le nom figure dans la comptabilité occulte de Koustas ? Et si... Mais Charitos doit affronter une défense béton : les proches de Koustas. Hélène, sa compagne, une ancienne chanteuse de cabaret, et ses enfants - Makis, drogué violent, Niki, golden girl - se révèlent mutiques, hostiles. Charitos lente en vain de percer le mur du silence et, victime d'un malaise cardiaque, se retrouve à l'hôpital, où, de surcroît, sa fille tombe amoureuse du médecin ! Rude match pour Charitos. Mais le vieux macho grec n'a pas dit son dernier mot...

 

Petros Markaris : "Journal de la Nuit" - Editions Lattès (Novembre 1998)

Athènes, aujourd'hui. A l'ombre du Parthénon, une série de meurtres, tous plus sanglants, défraye la chronique. Pure coïncidence, règlements de compte organisés, ou complot ? Commence une affaire d'Etat, ou presque. La capitale grecque serait-elle devenue la plaque tournante de trafics internationaux ? Tiré de sa quiétude, le commissaire Charitos doit momentanément renoncer à ses deux passions, le dictionnaire et les souvlakis. Il va lui falloir plonger dans un univers glauque où il croisera des clandestins albanais comme d'anciens espions de l'Est. Une enquête aux fils innombrables, aux mille et un rebondissements, mais qui ne devrait guère déranger son air désabusé, son goût pour le fatalisme, son humour las. S'il n'y avait la belle Karayorghi, la journaliste vedette du dernier journal de la nuit et qui l'agace prodigieusement...

 

Les actes des Rencontres d'Averroès ont été publiées :

 

De la richesse et de la pauvreté entre Europe et Méditerranée  -  Éditions Parenthèses 2006

• Entre Europe et Méditerranée, la pauvreté est de plus en plus étendue, opposée à une richesse elle-même toujours grandissante. Et face à ce constat, toute indifférence est impossible : l’Europe ne peut pas devenir une forteresse de prospérité repliée sur elle-même. Quant à adopter une attitude de compassion, elle est passive et inefficace. Alors, comment comprendre, comment agir ?
Les explications qui ont aujourd’hui cours sont essentiellement d’ordre économique, mais les sociétés humaines ne sont pas uniquement organisées sur ces seuls critères. Dix ans après les accords de Barcelone qui scellaient un partenariat entre rive Nord et rive Sud pour créer à terme une grande zone de libre-échange, c’est le désenchantement qui prévaut. Pourquoi ?

Des voix s’élèvent pour rappeler que l’économie doit être une science morale, indissociable d’une approche philosophique et politique. C’est dans cette perspective que les 12e Rencontres d’Averroès ont abordé cette réflexion. D’abord par une analyse du passé pour déterminer comment les notions de richesse et de pauvreté ont été perçues à travers l’Histoire. Ensuite par une remise en cause, fondée sur l’économie politique, des grilles de lectures traditionnelles qui servent aujourd’hui à analyser les relations entre Europe et Méditerranée. Enfin en s’interrogeant sur l’avenir : quelles autres formes d’organisation économiques sont possibles, et en regard de quels systèmes de valeurs ?

Archives : Rencontres d'Averroès 2006

 

 
Dieu, les monothéismes et les désenchantements du monde - Éditions Parenthèses (2005)

Rassemble les contributions et prolonge les réflexions esquissées lors de ces 11è rencontres d'Averroès, organisées autour de trois thèmes : D'où vient le monothéisme : naissance de Dieu ? ; Que signifie son éventuelle disparition depuis une rive et l'autre de la Méditerranée : mort de Dieu ? ; comment interpréter ce qui parait être une résurgence actuelle du religieux : renaissance de Dieu ?

Archives Rencontres d'Averroès 2004


Colonialisme et post-colonialisme en Méditerranée - Éditions Parenthèses (2004)
Longtemps les relations entre les deux rives de la Méditerranée ont été caractérisées par la conquête, par des rêves d'empire qui ont produit des systèmes de domination. Colonialisme et anticolonialisme se sont ainsi affrontés dans des combats idéologiques radicaux et parfois très simplificateurs. Loin de ces combats d'un autre temps, des illusions trompeuses de la mémoire et de querelles trop souvent aveugles, le moment est venu d'ouvrir bien grands les yeux. Que peut-il exister après le colonialisme ? D'autres configurations de relations internationales, qui ne seraient pas simplement fondées sur des rapports de puissance, sont-elles envisageables ? 

Seize historiens, philosophes, anthropologues, journalistes, spécialistes de questions internationales, politiques, stratégiques ou culturelles, tentent ici de répondre aux nombreuses questions qui surgissent dans ce débat contemporain. Leurs contributions se confrontent, se complètent, s'opposent parfois. Mais toujours pour éclaircir et enrichir. Ce cycle annuel de réflexions et d'échanges est conçu par Thierry Fabre, organisé et produit par espace culture à Marseille. Il est placé sous le signe du philosophe et théologien arabo-andalou du XIIe siècle, Averroès (Ibn Rushd), symbole " de la profondeur des liens et de la fertilité des confluences entre les deux rives de la Méditerranée ".

Archives Rencontres d'Averroès 2003

 
Autour d'Averroès. L'héritage andalou - Éditions Parenthèses (2003)
Personnage central pour les trois cultures - musulmane, juive et chrétienne -, Averroès, ce philosophe né à Cordoue en 1126 et mort à Marrakech en 1198, est une figure arabe de la rationalité européenne. Il incarne la profondeur du lien, la fertilité des confluences, et exprime la possibilité maintenue d'une ouverture alors que des mouvements de rejet, de replis identitaires, ne cessent de se renforcer d'une rive à l'autre. Averroès est au cœur de l'héritage andalou. Distribué en trois parties - " Autour d'Averroès ", " Les sources arabes de la culture européenne " et " Y a-t-il un modèle andalou? ", ce livre donne à connaître et à comprendre la civilisation d'al-Andalus, reconnaître son apport, confronter enfin ce modèle historique à un débat central pour notre temps: comment vivre ensemble dans la diversité ? 
C'est en écho à l'œuvre de ce personnage emblématique que sont organisées depuis 1994 les " Rencontres d'Averroès ". Ce cycle annuel de réflexions et d'échanges est conçu par Thierry Fabre, organisé et produit par espace culture à Marseille. Il est placé sous le signe du philosophe et théologien arabo-andalou du ne siècle, Averroès (Ibn Rushd), symbole " de la profondeur des liens et de la fertilité des confluences entre les deux rives de la Méditerranée ".

 

Comprendre la violence et surmonter la haine en Méditerranée - Ed. Parenthèses (2001)
" Tant qu'on se parle, on ne se tue pas. " C'est sur cette affirmation et cette foi dans la parole en liberté que se sont tenues à Marseille, en novembre 2002, les neuvièmes Rencontres d'Averroès : Comprendre la violence et surmonter la haine en Méditerranée. Le débat est complexe et sensible, et son actualité hélas toujours brûlante, mais il convient de penser la Méditerranée des deux rives en cherchant à décentrer notre regard et à déplacer nos certitudes, car si la violence et la haine sont au cœur de la Cité, il n'est au fond de réponse possible que politique. Et il est politique d'ôter à la haine son éternité. L'acceptation de l'Autre doit commencer par le dialogue et l'écoute. Les douze intervenants qui avaient tenté de démêler les mécanismes et les sources de la violence, ses formes symboliques et ses implications politiques, prolongent ici leurs réflexions. 
Une incitation découvrir ou à redécouvrir la richesse des témoignages et des regards historiques, philosophiques, sociologiques, artistiques qui se croisent, se confrontent, se répondent... Ce cycle annuel de réflexions et d'échanges est conçu par Thierry Fabre, organisé et produit par espace culture à Marseille. Il est placé sous le signe du philosophe et théologien arabo-andalou du XIIe siècle, Averroès (Ibn Rushd), symbole " de la profondeur des liens et de la fertilité des confluences entre les deux rives de la Méditerranée ".

 
La Méditerranée, frontières et passages - Actes Sud (2000)
Qu'est-ce que la Méditerranée ? Comment l'appréhender ? Elle apparaît volontiers comme un vaste ensemble insaisissable, un territoire incertain aux contours mal définis. Souvent, elle est présentée sous une forme tranchée et contradictoire : territoire ou règne la violence et la guerre, ou ensemble uni et rêvé où tous les peuples sont appelés à se retrouver en un bel avenir commun. Cette vision contrastée est aussi simple que réductrice, aussi claire qu'inexacte. Une et Multiple, la Méditerranée participe à la fois de la logique de guerre et du désir de paix, elle forme une mémoire commune et fracturée, fissurée par tant de conflits à travers les siècles, ressoudée par tant de rencontres au fil des âges. 
Il nous faut apprendre à penser la Méditerranée dans sa complexité, tenter de discerner ses métamorphoses et essayer de le comprendre, simultanément, comme monde frontière et comme monde passage. C'est justement ce que les 5èmes Rencontres d'Averroès, qui se sont déroulées à Marseille en novembre 1998, ont proposé à un très large public. Ce livre, qui rassemble une série de textes originaux, se veut le prolongement de la réflexion engagée alors autour des Frontières et Passages en Méditerranée. T. F.